Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : FEST'ART
  • FEST'ART
  • : Le théâtre au service de la paix
  • Contact

Profil

  • Festival International Théâtre pour la Paix
  • Le Seul festival International de théâtre professionnel au Sénégal
  • Le Seul festival International de théâtre professionnel au Sénégal

Notre devise

LE THEÂTRE AU SERVICE DE LA PAIX. LE TÔTEM DU THEÂTRE SÉNÉGALAIS

Rechercher

Archives

La Présidence


Son Excellence Monsieur Le président de la République Maître Abdoulaye WADE en présence du Ministre de la Culture Monsieur Amadou Tidiane Wane Accueillant Le Directeur de la Cie les Gueules Tapées pour le sénégal qui gagne

La Présidence soutient Les Gueules Tapées
 
3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 01:50
Éternel débat, partir ou rester. Ici il n’y a pas de débat, pas de doute, car il faut partir.

La compagnie des Gueules tapées, a offert le mardi 26 janvier 2010 une représentation mêlant tragique et dérision, et allant parfois jusqu’au burlesque.


Cette pièce de théâtre plonge le spectateur au cœur de la rage, du désespoir deClan-CCF-copie-1.jpgs émigrés illégaux. La pièce nous présente tour à tour les différents protagonistes. Trois candidats au voyage, désireux d’atteindre les pays du Nord par la pirogue, trois candidats à la recherche d’un passeur ou d’une éventuelle embarcation de fortune. Arrive ensuite un prêtre, à la recherche du corps de son neveu, ex –candidat noyé lors de son voyagé. Le dernier personnage n’est autre qu’un représentant de la loi.


Les trois candidats à ce voyage deviennent solidaires, d’où le clan du destin, ingénieux jeu de mots. C’est ensemble qu’ils usent de stratagèmes pour atteindre leur objectif, prêts à tout ils le sont, jusqu’en arriver au meurtre. On rit de bon cœur car les dialogues ont une bonne dose d’humour, mais le sujet est tragique.


Cette pièce a la particularité de traiter de l’immigration clandestine via les candidats. Ce n’est pas un regard accusateur qui est ici porté. Il s’agit de montrer les raisons, le ressenti, tout ce qui pousse des personnes à risquer leur vie pour atteindre un eldorado incertain.

 


Ecrit et mis en scène par Macodou Mbengue d’après « Tu ne traverseras pas le détroit » de Salim Jay, « La réclusion Solitaire » de Tahar Benjelloun et « Le ventre de l’Atlantique » de Fatou Diome, clan du destin a ému et fait rire.

Vivement recommandé !

Clan-CCF1.jpg

Clan-CCF-8.jpgClan-CCF-4.jpg

Clan-CCF-2-copie-1.jpg

 

 

Clan CCF 3

Clan-CCF-9.jpg

Clan-CCF-5.jpg

Partager cet article

Repost 0
Festival International Théâtre pour la Paix - dans La Compagnie
commenter cet article

commentaires