Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : FEST'ART
  • FEST'ART
  • : Le théâtre au service de la paix
  • Contact

Profil

  • Festival International Théâtre pour la Paix
  • Le Seul festival International de théâtre professionnel au Sénégal
  • Le Seul festival International de théâtre professionnel au Sénégal

Notre devise

LE THEÂTRE AU SERVICE DE LA PAIX. LE TÔTEM DU THEÂTRE SÉNÉGALAIS

Rechercher

Archives

La Présidence


Son Excellence Monsieur Le président de la République Maître Abdoulaye WADE en présence du Ministre de la Culture Monsieur Amadou Tidiane Wane Accueillant Le Directeur de la Cie les Gueules Tapées pour le sénégal qui gagne

La Présidence soutient Les Gueules Tapées
 
17 mai 2008 6 17 /05 /mai /2008 15:19
"Les Gueules Tapées" tiennent en haleine leur public (Galerie photos)

Après deux mois d'intense travail, la Compagnie Les Gueules Tapées, en coproduction avec les graines du Soleil de la France et les Buvelas du Congo, a joué pour la première fois en spectacle : "La mort et l'écuyer du Roi".

Par la danse et les chants wolof, mandingue, lingala,... le metteur en scène, Macodou Mbengue, a réussi un parfait mélange de la culture africaine pour bâtir sa mise en scène. "La mort et l'écuyer du Roi" qui est pourtant l'une des mises en scène les plus compliquées, a été bien portée par les comédiens. Des professionnels pour la plupart, ils ont su donner le meilleur d'eux. Notamment les danseurs et la chanteuse, qui montaient pour la première fois sur des planches.

Très satisfait, le public, venu nombreux, ne cessait d'applaudir. Monté sur un style simple, mais très cohérent, le spectacle a tenu en haleine son audience. Très accroché, le public était presque surpris par la fin de la représentation. La salle pleine a mis du temps à se désemplir. Aussitôt après, les coulisses sont prises d'assaut par les admirateurs venus féliciter les artistes. Ceux-ci ont eu du mal à rejoindre leur loge, retenus entre parents, amis et admirateurs.

"La mort et l'écuyer du Roi" a été montée dans un contexte typiquement africain. Écrite par Wolé Soyinka, inspiré par un fait réel qui s'est déroulé au Nigeria en 1946, l'histoire est située dans le contexte de la culture Yorouba.


D. Batoumaï Hortence

Source : La sentinelle nouvel hebdomadaire au sénégal

Partager cet article

Repost 0
Festival International Théâtre pour la Paix - dans La Compagnie
commenter cet article

commentaires